Le Top 10 des légumes oubliés
20 octobre, 2021

Les légumes oubliés font partie des légumes qui étaient cultivés dans nos régions avant et pendant la guerre et qui sont presque totalement exclus de nos recettes aujourd'hui. Parfois synonyme de mauvais souvenirs ou de pauvreté, ils ont été délaissés de nos étals. Pourtant, ils sont faciles à cultiver, poussent en Belgique et nous offrent une belle diversité de nutriments et de couleurs dans notre assiette.

Les avantages des légumes oubliés ? 

Notre alimentation s'est fort orientée vers un régime méditerranéen avec des légumes comme la tomate, la courgette, les poivrons et les aubergines. Le problème, c'est qu'on ne retrouve pas ces légumes chez nous en hiver. Nous aurons donc droit à des tomates d'Espagne, importées, ou des tomates sous serres chauffées en Belgique. Ces deux fausses solutions ont un impact écologique énorme sur notre planète.

Loin d'être le seul problème, ces tomates basiques sont sélectionnées, sur base de leur profil génétique, pour être transportées pendant de longues périodes et résister aux petits chocs. Super, elles tiendront plus longtemps ! Pas vraiment... Le gène du goût est bloqué par ce gène de conservation longue durée. Résultat, vous avez une tomate sans goût mais surtout sans nutriments ni vitamines.

Les légumes oubliés, eux, ont rarement eu droit à cette sélection et vous aideront à varier vos assiettes en hiver pour consommer des aliments diversifiés

Le Top 10

  1. Les courges font partie de la famille des cucurbitacées. Le potimarron orange est bien connu mais il en existe en différentes couleurs. 1001 courges poussent dans nos potagers. Pour le moment chez Georgette, vous pourrez retrouver des butternuts, des Futsu Black, des Courges spaghetti, des Jack O' Lantern, etc. A la vapeur, en potée, grillée au four, en soupe, les courges peuvent être cuisinées d'autant de façons qu'il en existe ! 

  2. Le panais est un légume semblable à la carotte et d'une couleur blanchâtre. C'est un légume assez sucré, riche en fibre en vitamines. Il se cuisine, très facilement, en poêlée, en purée, cru, en salade, en soupe.

  3. Les carottes colorées ont moins de succès que les carottes oranges pourtant, varier les couleurs contribue aussi à varier les nutriments et les vitamines. Changer la couleur de vos légumes habituels est un petite geste simple que vous pouvez adopter pour diversifier votre alimentation. Elles se consomment exactement de la même manière qu'une carotte orange classique 

  4. Les topinambours ont un magnifique goût de noisette. Ces petits tubercules sont des prébiotiques, ils sont donc intéressants pour la flore intestinale. Ils sont aussi riches en potassium, vitamine B et calcium. Si vous avez les intestins sensibles, ajoutez une petite pincée de bicarbonate de soude dans l'eau de cuisson ou épluchez les tubercules. 

  5.  Le raifort avec son goût puissant et piquant est souvent utilisé dans les sauces ou pour relever des plats. Il est particulièrement intéressant pour ses vertus antioxydantes.

       6. Les rutabagas sont les grands oubliés des étals. Très consommés pendant la guerre, ils ont été exclus des assiettes de nos grands-parents. Le rutabaga peut être consommé cru ou cuit, grillés au four, en gratin, en soupe,... Il est intéressant pour ses vertus diurétiques et est riche en potassium. Il est aussi très peu calorique.

    7. La patate douce est un légume sucré qui convient parfaitement pour les repas, de l'entrée au dessert. Vous pouvez en faire des frites, des gratins, des purées,... Utilisée dans un gâteau au chocolat pour remplacer le sucre, c'est un vrai délice ! 

    8. Le chou-rave est un légume ovale avait une jolie note de noisette. Mauve ou vert, vous pouvez le manger cru ou cuit. Il apporte beaucoup de fraicheur et de croquant dans des salades

    9. Le Radis daikon ou radis blanc est d'origine japonaise. Il peut se cuisiner gratiné, en soupe, en kimchi, en salade ou simplement cru. Il lui confère des vertus drainantes et diurétiques. Il est considéré comme un aliment superfood car il est riche en fibres, antioxydant et en vitamines C. A manger sans modération ! 

    10. Les bettes ou blettes se cuisinent en salade ou incorporées dans une préparation comme une potée. Les feuilles sont parfaites dans une omelette. Tout se consomme, de la partie dure aux feuilles vertes qui sont particulièrement riches en bêta-carotène. Les bettes sont aussi intéressantes pour les personnes qui manquent de fer.

Sans oublier le céleri-rave, le cerfeuil, les radis violets, les scorsonères, les choux chinois,... et bien d'autres ! 

Mettez-vous au défi de réaliser une recette par semaine avec un légume que vous n'avez jamais (ou presque) cuisiné, vous verrez que vos assiettes d'hiver et de printemps seront colorées et diversifiées ! 

Crédit photo: © Georgette

Publication & Rédaction:

Camille

  • Sign in